Les hommes du maquis

 Cette page est dédiée aux hommes et aux femmes du maquis de l’Oisans.

Tous les éléments figurant sous chaque patronyme proviennent de sources authentifiées. Les ouvrages de référence et les archives donnent beaucoup d’informations. Mais pas seulement : les familles et les historiens apportent aussi leur part.

Pour chaque maquisard, on trouvera en plus d’une photo, au mieux trois rubriques :

  • état-civil et vie civile;
  • son passage au maquis;
  • les nominations, décorations et points administratifs, les lieux de mémoire, site internet ou documents où il est fait référence à l’intéressé. 

Recherchez avec la première lettre du nom de famille


Recherchez avec la première lettre   

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

 
Albert Challande
Sous-secteur de Grenoble /
Du 01/01/1944 au 30/07/1944

Albert Challande

Pseudo : Christophe

Matricule au maquis : 2791.

Entre janvier et mars 1944, lors de l'organisation du secteur 1 en trois sous-secteurs, il devient chef du sous-secteur de Grenoble.

Son P.C. est à Vizille (LP p.135).

En septembre 1944, il prendra le commandement d'une des quatre compagnies de fusilliers-voltigeurs du 1er BIC.


Croix de guerre 1939-1945.


Aloyzi Kospiski (Polonais)
Sous-secteur de Grenoble / Groupe franc de Grenoble
Du 01/01/1943 au 20/08/1944

Aloyzi Kospiski (Polonais)

Pseudo : Eloi

né à Quabrigdz (Pologne).

Rallié aux Groupes francs de Grenoble, il a participé à l'explosion de la caserne de Bonne le 2 décembre 1943.


Le 20 août 1944, tué à Domène (Isère). 

Fiche sur le site mémoire des hommes.

Son nom apparaît avec l'orthographe Aloyzy Hopicki sur le monument de l'Infernet. 


 
Barrère
Sous-secteur de Grenoble / Section A
Du 01/01/1944 au 30/07/1944

Barrère

Entre janvier et mars 1944, lors de l'organisation du secteur 1 avec 38 sections A, il devient chef d'une section A d'Echirolles (Picard-Pictet).


Barret
Sous-secteur de Grenoble / Section A
Du 01/01/1944 au 30/07/1944

Barret

Entre janvier et mars 1944, lors de l'organisation du secteur 1 avec 38 sections A, il devient chef d'une des 18 sections A de Grenoble.


Orthographié Barreau dans LP.


Bouvier
Sous-secteur de Grenoble / Section A
Du 01/01/1944 au 30/07/1944

Bouvier

Entre janvier et mars 1944, lors de l'organisation du secteur 1 avec 38 sections A, il devient chef d'une des 18 sections A de Grenoble.


 
Carbi
Sous-secteur de Grenoble / Section A
Du 01/01/1944 au 30/07/1944

Carbi

Pseudo : Carbi

Entre janvier et mars 1944, lors de l'organisation du secteur 1 avec 38 sections A, il devient chef de la section A de La Croix-Rouge (Grenoble).


Orthographié Carvi dans LP.


 
Diemuntch
Sous-secteur de Grenoble / Section A
Du 01/01/1944 au 31/07/1944

Diemuntch

Pseudo : Lacroix

Entre janvier et mars 1944, lors de l'organisation du secteur 1 avec 38 sections A, il devient chef d'une des 4 sections police A de Grenoble.


 
Élie Adolphe Vernet
Sous-secteur de Grenoble / Groupe franc de Grenoble
Du 01/01/1944 au 08/06/1944

Élie Adolphe Vernet

Né le 10 octobre 1921 à La Tronche (Isère).

Le 8 juin 1944, il est tué par la Gestapo à Grenoble (Isère). 


Mort pour la France. 

Fiche sur le site mémoire des hommes.

Cité sur le site memorial-genweb.


 
Fernand Cres
Sous-secteur de Grenoble / Section A
Du 01/01/1944 au 31/07/1944

Fernand Cres

Pseudo : Roseau

Né le 18 avril 1899 à La Motte Saint Martin (38).

Marié et père de trois enfants, il habitait 39 cité Paul Mistral à Echirolles (38).


Entre janvier et mars 1944, lors de l'organisation du secteur 1 avec 38 sections A, il devient chef d'une des 18 sections A d'Echirolles (Cité Paul-Mistral).


 
Georges Marie Yvon Armand
Sous-secteur de Grenoble / Groupe franc
Du 01/03/1943 au 30/07/1944
Groupe mobile n° 3 / Section Porte
Du 31/07/1944 au 13/08/1944

Georges Marie Yvon Armand

Pseudo : Jo

Né le 22 janvier 1921 à Grenoble (Isère). 


Georges Armand avait pris part sous l'insigne du GCU aux premières mesures prises, dès le printemps 1943, en faveur des étudiants réfractaires au STO

Le 13 juin 1944, il dirige le vol d'armes du palais de justice qui lui vaut dès son retour les félicitations du capitaine Lanvin (LP p.48 et BDG p.257).

Le 13 août 1944 il est tué à La Morte, à l'est des chalets du Poursollet sur la croupe à Livet et Gavet (Isère).


Mort pour la France. 

Son nom figure sur la plaque de rue P S02, les stèles S S03 et S L04 (voir notre page sur les lieux de mémoire). 

Fiche sur le site mémoire des hommes.

Cité sur le site memorial-genweb.


 
Henri Bousset
Sous-secteur de Grenoble / Section A
Du 01/01/1944 au 30/07/1944

Henri Bousset

Entre janvier et mars 1944, lors de l'organisation du secteur 1 avec 38 sections A, il devient chef d'une des trois sections A de La Viscose.


Orthographié Boussey dans LP.


 
Jean Joseph Bocq
Sous-secteur de Grenoble / Groupe franc de Grenoble
Du 01/01/1944 au 26/03/1944

Jean Joseph Bocq

Pseudo : Jimmy

Né le 09 juin 1921 à Aix-en-Provence (Bouches du Rhône). 

Ami de Paul Vallier. 


Membre du Groupe Franc Vallier

Tué le 26 mars 1944 à Méandre (Isère). 


Mort pour la France. 

Fiche sur le site mémoire des hommes.

Cité sur le site memorial-genweb.

Repose dans le cimetiere de Fontaine la Poyat. Une foule considérable assista a son inhumation aprés la Libération.


 
Marc Sorrel
Sous-secteur de Grenoble / Section A
Du 01/01/1944 au 31/07/1944

Marc Sorrel

Pseudo : Cécil

Matricule au maquis : 2389.

Entre janvier et mars 1944, lors de l'organisation du secteur 1 avec 38 sections A, il devient chef d'une section A d'Echirolles (Picard-Pictet).


Marcel Balme
Sous-secteur de Grenoble / Section A
Du 01/01/1944 au 30/07/1944
Groupe mobile n° 2 / Groupe de mitrailleuses
Du 30/07/1944 au 31/08/1944

Marcel Balme

Matricule au maquis : 2457.

Entre janvier et mars 1944, lors de l'organisation du secteur 1 avec 38 sections A, il devient chef  d'une des trois sections A de La Viscose.

Le 14 juin 1944, il prend le commandement de la compagnie de mitrailleuses. Le lendemain, il y deviendra adjoint du lieutenant Benjamine. 

Le 21 juin 1944, il en reprend le commandement, le lieutenant Benjamine étant muté au Secteur 5. 

Le 6 juillet 1944, il participe à l'attaque du château d'Uriage.

Le 30 juillet 1944, le groupe (ou section) de mitrailleuses dont il est le chef est intégré dans le Groupe Mobile n°2.

Le 16 août 1944 il est affecté au GM2 comme chef du groupe de mitrailleuses mais ne rejoint pas.

Le 18 août 1944 il est remplacé par l'aspirant Moulin.


Orthographié Balma dans LP.

Cité dans le rapport de lieutenant Alexandre sur les actions du GM2.

Cité dans le document "Les trois actions de la section Pelletier les 11, 21 et 22 août 1944".


Michel Leszczak
Sous-secteur de Grenoble / Section A
Du 01/01/1944 au 30/07/1944
Groupe mobile n° 1 / Section Laffitte
Du 30/07/1944 au 31/08/1944

Michel Leszczak

Pseudo : Lejean - Lejan

Matricule au maquis : 2570.

Entre janvier et mars 1944, lors de l'organisation du secteur 1 avec 38 sections A, il devient chef d'une des trois sections A de La Viscose.

Le 11 juin 1944, sa section est définitvement formée.

Le 22 juin 1944, fait une reconnaissance approfondie du Clos du Mollard.

Le 14 juillet 1944, il est en poste avec la section Pelletier.

Le 20 juillet 1944, il participe avec son groupe à l'attaque du Saut du Moine.

Le 11 août 1944, il participe comme chef de groupe au combat de la Gorge de Séchilienne.


 
Paul François Gariboldy
Sous-secteur de Grenoble / Groupe franc
Du 01/07/1943 au 25/03/1944

Paul François Gariboldy

Pseudo : Paul Vallier

Né le 17 octobre 1919 à Écully (Rhône).


En juillet 1943, il est le chef d'un groupe franc Combat à Grenoble. 

Entre janvier et mars 1944, lors de l'organisation du secteur 1 avec 15 groupes francs, il devient le chef d'un des 4 groupes francs de Grenoble.

Le 25 mars 1944, tué à Fontaine (Isère) en protégeant la fuite de son ami Jean Bocq "Jimmy". 


Mort pour la France. 

Fiche sur le site mémoire des hommes.

Cité sur le site memorial-genweb.


Peysson
Sous-secteur de Grenoble / Groupe franc de Fontaine
Du 01/01/1944 au 30/07/1944

Peysson

Pseudo : Fève

Entre janvier et mars 1944, lors de l'organisation du secteur 1 avec 15 groupes francs, il devient chef du groupe franc de Fontaine.


 
Robert Favier
Sous-secteur de Grenoble / Groupe franc de Grenoble
Du 01/01/1944 au 30/07/1944

Robert Favier

Pseudo : Matras

Entre janvier et mars 1944, lors de l'organisation du secteur 1 avec 15 groupes francs, il devient chef d'un des 4 groupes francs de Grenoble.


Robert Fernand Meunier
Sous-secteur de Grenoble / Groupe franc de Grenoble
Du 01/01/1943 au 12/07/1944

Robert Fernand Meunier

Né le 09 août 1920 à Vitry le François (Marne). 
Ancien coiffeur à Vitry le François (Marne) au salon Bruckman. 


En 1943, il rejoint un maquis du Dauphiné. Chef de groupe et réfractaire au S.T.O. il mène avec Paul Vallier une lutte sans merci à la Milice et à la Gestapo. 
Le 8 juin 1944, arrêté à Grenoble, il est emprisonné à Montluc. 
Le 12 juillet 1944 est fusillé à Genas (Rhône). 
Le corps fut restitué à la famille. Il repose dans le cimetière communal de Vitry-le-François (Marne). 


Mort pour la France.

Chevalier de la Légion d'honneur.

Fiche sur le site mémoire des hommes.

Cité sur le site memorial-genweb.

Une rue de Vitry-le-François porte son depuis le 12 juillet 2009.


 
Sezannes
Sous-secteur de Grenoble / Section A
Du 01/01/1944 au 31/07/1944

Sezannes

Entre janvier et mars 1944, lors de l'organisation du secteur 1 avec 38 sections A, il devient chef d'une des 18 sections A de Grenoble.


Sgambatto
Sous-secteur de Grenoble / Section A
Du 01/01/1944 au 31/07/1944

Sgambatto

Pseudo : Jean-Michel

Entre janvier et mars 1944, lors de l'organisation du secteur 1 avec 38 sections A, il devient chef d'une des 18 sections A de Grenoble.